Le D22 de pépé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le D22 de pépé !

Message  Chevron le Lun 09 Oct 2017, 18:03

Bonjour à tous,

cela fait quelques temps que je viens piocher quelques renseignements sur ce forum qui transpire la passion des vieilles mécaniques que je partage largement. Ayant quelques questions qui se bousculent ou que je laisse trainer depuis trop longtemps, je franchie le cap aujourd'hui de présenter mon petit bijou et les interrogations qui m'amène.

J'ai donc le plaisir d'avoir à bonne garde le premier tracteur de la ferme de mon grand père, un D22 des années 60 acheté neuf par mon aïeul, une fois qu'il s'est fait surpassé par des modèles plus récents c'est mon père qui l'a récupéré pour les travaux d'extérieur de la maison (n'étant pas dans l'agriculture). Il y a d'ailleurs mi un joli billet pour le faire réviser complètement il y a une dizaine d'année.

Mon père me la confié à son tour quand il a vu tous les travaux que j'avais à faire dans le vieux corps de ferme que nous avons acheté avec mon épouse, après un transport épique, nous avons le plaisir de pouvoir se servir d'une bennette, d'une charrue, d'une herse, d'une remorque et d'une barre de coupe. Vu que mon besoin se porte plus sur des travaux, j'ai rapidement trouvé une fourche Agram déjà monté sur un D22 pour l'en équipé, un investissement assez lourd vu qu'elle était dans un état très propre, mais vite rentabilisé autant au montage qu'à l'utilité.

Voici quelques photos :








Voici les quelques interrogations qui m'occupent, la fourche agram est un peu trop costaud pour le tracteur, ça m'est même arriver de commencer à soulever les roues arrières. C'est une inquiétude sur la durée de vie de mon train avant qui m'amène une question, dois-je faire gonfler mes pneus arrière à l'eau pour lester le tracteur, j'ai jamais eu de réponses tranchées sur cette question, quels sont les avantages et les inconvénients de gonfler à l'eau (et quel pourcentage mettre le cas échéant) ?
Vous pouvez également voir sur les photos que les pneus commencent doucement à arriver à bout de course, j'en ai un de devant qui à rendu l'âme définitivement, donc je comptai changer les deux de devant avec les deux chambres à air dans un premier temps mais j'ai vu qu'on pouvait les monter en deux tailles 5.5x16 ou 6.5x16 si le tracteur est équiper d'un chargeur (mon cas donc). Toujours pareil, quelles sont les raisons de cette différences, un conseil à donner ?

Un autre réflexion plus générale, dans l'idéal, j'aimerai le garder comme à l'origine, remonter des kleber comme à sa sortie, j'ai du mal à les trouver pour ceux de devant (est-ce que c'était une autre marque pour ceux là ?) et est-ce que la différence de prix pour les pneus arrière se justifie, les premier prix dans ces dimensions sont vraiment attractif par rapport à ceux de kleber. Pour un usage de travaux et jardinage/bucheronnage à faible quantité d'heure dans l'année, est-ce suffisant ou sont-ils d'une qualité dont ce faible prix laisse supposé. Des conseils/préférence ?

Merci pour vos lumières.

Chevron
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 6
Date d'inscription : 09/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le D22 de pépé !

Message  jb23 le Lun 09 Oct 2017, 23:00

Bonsoir,

Et bienvenue sur le site de 'Amicale du Tracteur Renault (ATR).
Bon et bien je vais tenter de répondre à cette marée de questions !
Le chargeur Agram qui équipe ce tracteur me semble bien disproportionné par rapport à la puissance de ce tracteur d'autant plus qu'il est utilisé pour la manutention de matériaux lourds, terre, gravier, ... Il serait utile de connaître le type de ce chargeur pour connaître la préconisation de puissances tracteur pour laquelle il est destiné.
==> Un point important à connaître pour l'utilisation d'un chargeur frontal sur un tracteur, ce dernier doit toujours être équipé d'une caisse de contrecharge attelée sur le relevage d'une masse équivalente à la force d'arrachement du chargeur pour préserver l'équilibre et la motricité du tracteur surtout en 2 roues motrices. Cette caisse de contrecharge peut être achetée dans le commerce ou fabriquée localement le plus souvent à partir d'un bidon de 200 litres rempli de béton ce qui équivaut à une caisse de contrecharge d'une masse d'environ 500 Kg.
Je déconseille le lestage à l'eau des roues pour les raisons suivantes:
- le lestage à l'eau est une opération difficile à réaliser pour faire le bon mélange antigel et l'opération de remplissage des chambres à air,
- quel que soit le travail effectué par le tracteur, léger ou lourd, il sera toujours lesté sans vraie nécessité,
- en cas de crevaison la solution de lestage risque de se répandre sur la terre et polluer,
- pour conserver un minimum de souplesse aux pneumatiques le lestage à 100% est déconseillé et donc préférer le lestage à 75% de solution de lestage ce qui dans cette éventualité alourdira le train arrière du tracteur d'environ 230 kg seulement. Nous sommes loin des 600 kg de contrecharge en général préconisés par les constructeurs de chargeurs.
Je préconise donc la caisse de contrecharge qui présente les avantages suivants:
- lestage du tracteur seulement pour l'utilisation qui la requière (utilisation chargeur),
- pose et dépose aisée du tracteur puisqu'attelée en 3 points,
- masse plus importante se rapprochant des préconisations constructeurs de chargeurs,
- effet transfert de charge pour soulager l'essieu avant et donc limiter les contraintes, usure et maniabilité de la direction.
Pour ce qui concerne les pneumatiques avant, pour les tracteurs équipés de chargeurs frontaux le pneumatique 6.50-16 est recommandé car sa capacité de charge est supérieure; par exemple le pneumatique 5.50-16 en 6 ply a une capacité de charge pour utilisation chargeur de 790 kg, le 6.50-16 dans la même configuration a une capacité de charge de 920 kg.
Si vous optez pour le pneumatique 6.50-16 en 8 ply alors la capacité de charge passe à 1165 kg soit pratiquement de capacité supplémentaire par rapport à un pneumatique 5.50-16 qui n'existe pas en 8 ply.
A noter que les 2 pneumatiques se montent sur les mêmes jantes.
Enfin nous arrivons à la question rituelle du remplacement des pneumatiques, quelle marque choisir ? Comme je le répète à l'envi, dans le domaine des pneumatiques comme dans toutes fournitures et en toutes choses, on trouve en général de tout et trop souvent du n'importe quoi. Sur ce point, j'ai vécu quelques expériences non rapportées mais vécues qui me permettent d'être intransigeant sur le choix des pneumatiques. Pour faire court, des bandes de roulement que l'on retrouve au bord de la route, des pneus dits agraires qui ne permettent pas de sortir le tracteur seul d'un terrain détrempé et je ne m'étendrai pas sur les problèmes d'hernies ou d'éclatement de pneumatiques. Dans ce domaine comme dans tous les autres on en a toujours pour son argent et si on va au moins cher alors nous n'en avons vraiment pas pour notre argent. A ce sujet un économiste du XIXe siècle a écrit "Il n’est pas malin de payer trop, mais il est encore plus mauvais de ne pas payer assez." je pense qu'il avait parfaitement raison.
Bien entendu, vous cirez la marque de pneumatiques agraires Kleber et vous avez bien raison car pour moi, au vu d'une expérience de presque 5 décennies, le pneumatique Kleber représente le top niveau dans tous les domaines: performances, usure, confort, débourrage en conditions difficiles, fiabilité, ... A mes yeux il n'a qu'un seul défaut, le prix.
Ceci étant dit et pour un tracteur de cet âge avec peu d'heures de travail par an, il est quand même possible de trouver des marques de pneumatiques de bon rapport qualité-performances/prix et je pense en particulier à la marque Taurus qui est encore trop peu connue à mon avis et bien évidemment d'autres manufacturiers sont capables de répondre à vos souhaits.
Pour conserver le profil des pneumatiques avant, vous pouvez équiper votre tracteur de pneumatiques Kleber en profil MA 4 ou en Michelin en profil AT ou équivalent dans d'autres marques. Ces pneumatiques ont l'avantage de garantir un bon guidage qualité importante en utilisation chargeur.
Voilà quelques idées, suggestions, conseils qui sont livrés à votre réflexion pour le meilleur choix
Deux remarques au passage:
- la jante gauche semble bien déformée à l'endroit du seat, lors d'un remplacement de pneumatiques il faudrait prévoir une remise en forme ou échange de la jante,
- sur la seconde photo on voit le conducteur avec le pied maintenu sur la pédale de débrayage, cette position est déconseillée car possibilité d'usure de butée d'embrayage ou de disque d'embrayage, surtout si le ressort de rappel de la pédale d'embrayage est absent ce qui est souvent le cas sur ces vétérans.
Amicalement.
TO200





jb23
Membre de l'A.T.R
Membre de l'A.T.R

Messages : 16016
Date d'inscription : 12/02/2008
Localisation : 72

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atr-agri.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le D22 de pépé !

Message  Chevron le Mar 10 Oct 2017, 13:43

Bonjour,

Il est vrai que j’avais quelques questions qui s’étaient cumulées avec le temps, merci beaucoup pour le temps que vous avez pris à me répondre qui a dû vous occuper une partie de la soirée.

J’ai oublié de préciser dans mon précédent message que j’ai l’âme du collectionneur qui n’a pas peur que ça serve, pas l’âme du collectionneur méticuleux et protectionniste avec un tracteur rutilant (ce n’est pas un jugement de valeur, juste un constat et une mise en garde pour éviter de faire faire une crise cardiaque aux personnes plus méticuleuses que moi).

En effet j’ai tout à fait conscience que ce chargeur est un peu trop gros pour le tracteur et que si je m’en sert beaucoup je vais gagner le droit de refaire le train avant dans quelques mois/années. J’évite de le charger au maximum (même si quelques fois j’abuse un peu, je dois bien avouer). Il présente l’avantage pour moi d’être suffisamment robuste pour rentrer dans un tas de terre ou gravier sans se tordre, de lever haut pour accéder aux toits ou aux arbres, d’aller chercher les points d’ancrage jusqu’à sous le boîte et non juste sur l’avant comme les chargeurs faucheux… Je suis d’ailleurs en cours de rajout d’un vérin pour l’inclinaison du godet et je prévois un garde-corps amovible pour le levage de personne. A la base c’est un chargeur pour bottes, le godet est une simple tôle rajoutée sur les dents (6 dents de mémoire) réalisé par l’ancien propriétaire. J’estime sa capacité de levage sur le D22 à 500Kg environ.

Et je confirme le point important : la première fois que je m’en suis servi je n’avais pas de lest à l’arrière, plus de motricité ni de direction, l’erreur a été très vite corrigée et je n’ai jamais roulé comme ça, maintenant il y a toujours la bennette (de la photo) attelée et pleine de sable pour le moment, les 500Kg de lest doivent y être facilement.

La particularité du fonctionnement du chargeur est que je me suis branché sur la sortie du distributeur du relevage, il y a donc une vanne pour orienter la pression d’huile vers le chargeur ou le relevage (il me semble que c’est général au D22 cette histoire), pour faire simple quand je veux lever avec le chargeur je dois ouvrir ma vanne ce qui me fait perdre la pression au relevage et donc la bennette se pose à terre. Je sais que ce tracteur fut déjà équipé d’un chargeur et que la solution était de bloquer le relevage avec une barre reliée au bâtit (à faire dans l’avenir avec le contre poids dédié plutôt que d’user la bennette).
Ce fonctionnement permet même de voir quand la puissance hydraulique demandée par le chargeur dépasse celle demandée par le relevage : le relevage monte en butée haute avant que le chargeur arrache la charge à lever, autant dire que cela reste exceptionnel pour des trajets très cours et que la direction se fait plus avec les pédales de frein découplées que le volant.

Pour le lestage à l’eau, on me ventait le mérite de rapprocher le centre de gravité vers l’arrière plus que l’avant même si, comme vous dites, ça ne suffit pas pour le contre poids. Mon garagiste m’a proposé son outillage pour le faire donc question faisabilité ça ne pose pas trop de soucis. Pour l’antigel, le tracteur dormant toujours à l’abris en midi Pyrénées, je ne suis pas entièrement convaincu de son utilité primordiale (il faudrait plusieurs jours à -10° en permanence pour arriver à faire des dégâts, ça peut arriver mais c’est quand même largement exceptionnel), enfin c’est une question qui viendra si je me décide un jour sur le sujet, pour le moment je suis plutôt sur le non comme vous me le conseillez. La notice technique du D22 préconise un remplissage à 75% ou 90% mais je crois pas avoir vu du 100% (ne l’ayant pas sous les yeux, je ne fais pas trop confiance à ma mémoire)…

Actuellement, l’urgence est de changer les deux pneus avant car il y en a un sur deux totalement mort, le petit soucis c’est que je ne trouve pas à commander les pneus MA 4 de Kleber ou même les Michelin, je trouve que les marque BKT (6 p) ATF (8 p) et vredestein (6 p) dans le profil original à trois bandes. Je vais peut-être me rapprocher des vendeurs traditionnels de pneus plutôt que de chercher à les commander par moi-même pour savoir si on peut toujours les trouver. Dans tous les cas je vais bien l’équiper en 6.5-16 car le chargeur risque de rester quelques années encore, si vous savez où trouver ces pneus en Kleber ou Michelin je suis preneur de l’info.
Pour les pneus arrières je vais prendre plus le temps de regarder, me renseigner, voir si je peux trouver une bonne occasion, ou prendre le temps de cumuler le financement tout simplement mais je suis très intéressé par d’éventuel conseils ou bon plans.

Il n’existe pas encore de site spécialisé dans la vente de pièces des vieux tracteurs de collection (comme on peut trouver pour les 2CV ou les Cox) ?

Merci en tout cas pour l’échange proposé, c’est plaisant d’avoir des personnes d’expériences ou d’avis différents capables d’argumenter leurs choix/avis pour être plus apte à faire les notre.

Chevron
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 6
Date d'inscription : 09/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le D22 de pépé !

Message  jb23 le Mar 10 Oct 2017, 14:33

Bonjour,

Vous pouvez monter des pneus BKT à l'avant mais optez pour le 8 ply.
Vous pouvez trouver des pièces neuves pour tracteur en consultant les adresses indiquées dans la rubrique "Annonces" du site de l'ATR et notamment les Ets Anglade ou Tracto-Pièces. Pour les pièces standard comme les joints, les roulements vous trouverez ces pièces dans les magasins de distribution de pièces automobiles.
Pour le remplacement des pneus arrière vous avez des sociétés spécialisées en pneumatiques agraires qui viennent avec leur équipement à domicile pour réaliser le remplacement.
Amicalement.

jb23
Membre de l'A.T.R
Membre de l'A.T.R

Messages : 16016
Date d'inscription : 12/02/2008
Localisation : 72

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atr-agri.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le D22 de pépé !

Message  Chevron le Mar 10 Oct 2017, 17:27

Pour ceux que ça intéresserai, les seuls pneus en 6.5-16 8PR et de type MA4 chez kleber (3 sillons) que j'ai pu trouver pour le moment sont de marque ATF Farm King et Taihao à prix équivalent à commander sur internet. Une préférence pour l'une des deux marques ?

Nous trouvons les marques BKT, Vredestein, SEHA et Goodyear pour du 6PR et non du 8PR donc je les laisse de côté pour le moment.

Pour Kleber, le plus proche que j'ai pu trouver est du 7.5-16 8PR.

Il me reste plus qu'à me rapprocher des vendeurs spécialisés pour vérifier qu'ils n'aient pas plus de choix. Je vous tiendrai informer de ce que cela donne.

Je pensai changer les deux chambres à air avec la paire de pneus et garder les vieilles en secourt au cas où, est-ce un raisonnement logique ou peut-on considérer qu'une chambre à air ne s'use pas et qu'il n'y a donc pas de raison de les changer ?

Chevron
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 6
Date d'inscription : 09/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le D22 de pépé !

Message  jb23 le Mar 10 Oct 2017, 17:44

Bonjour,

Les pneus Good-Year sont de bons pneumatiques car marque connue et reconnue.
Sans doute vous constaterez l'état des chambres à air au démontage et vous choisirez leur remplacement pour repartir sur de bonnes bases. Un brossage et peinture des jantes ne serait sans doute pas du superflu pouré viter la dégradation par la rouille des chambres à air.
Amicalement.

jb23
Membre de l'A.T.R
Membre de l'A.T.R

Messages : 16016
Date d'inscription : 12/02/2008
Localisation : 72

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atr-agri.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le D22 de pépé !

Message  Chevron le Mer 11 Oct 2017, 14:20

Et voici le retour du vendeur/monteur de pneus agraires de ma région :

"Kleber ne font plus ces dimensions 5.5 et 6.5

En 8 ply il ne reste plus que du chinois qui font ça

Il vaut mieux monter des pneus de camionnettes qui seront plus costaud et faciliteront la direction en 185 ou 195 ou 205/75R16"

Me voila bien avancer, pour résumer mon choix :

1) J'ai un plus grand choix de marques en 6 ply dont de bonnes marques au double de prix
2) Je n'ai qu'un choix de marque limité et chinoise en 8 ply mais plus robuste que le 6 ply (petit prix)
3) J'ai autant de choix et de prix que je veux en pneu de camionnette mais il y a pas mieux pour dénaturer mon vieux coucou...

Autant dire que je suis bien avancé même si mon choix tend vers le 2).

En tout cas merci pour les conseils et c'est une bonne idée de profiter que les jantes soient démontées pour leurs remettre un petit coup de propre.

Chevron
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 6
Date d'inscription : 09/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le D22 de pépé !

Message  Chevron le Mer 11 Oct 2017, 17:01

Je vais finir par me sentir pénible mais tant pis, je vais creuser à fond le sujet :

Concernant les chambres à air, Kleber en fait encore, à savoir qu'elles sont 4 fois plus chères que la seconde proposition du site sur lequel je comptai commander mes pneus. Est-ce que la différence de qualité vaut cette différence de prix ?

Autre question, quelle valve ? J'ai le choix entre du TR218A, TR15 ou TR13, cela fait-il vraiment une différence ? Quel est le montage d'origine ?

(Je suis navré pour ces questions de néophytes sans grande importance j'imagine mais j'ai souvent le besoin de maîtriser pleinement les choses pour prendre une décision sereinement).

Chevron
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 6
Date d'inscription : 09/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le D22 de pépé !

Message  jb23 le Jeu 12 Oct 2017, 12:52

Bonjour,

Vous pourrez trouver les pneumatiques BKT dans la dimension 6.50-16 6 PR type TF 9090 chez allopneus, à la Centrale du Pneu, chez BERVA pneus, chez 123pneus. Des pneumatiques Good Year chez BERVAS pneus.
Les chambres à air sont disponibles chez tous ces fournisseurs avec valve TR15.
Les valves TR13 sont destinées aux véhicules automobiles et les TR218A sont des valves air-eau.
Amicalement.
TO150

jb23
Membre de l'A.T.R
Membre de l'A.T.R

Messages : 16016
Date d'inscription : 12/02/2008
Localisation : 72

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atr-agri.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le D22 de pépé !

Message  Chevron le Lun 16 Oct 2017, 12:03

Bonjour,

merci, j'avais trouvé tous ces choix mais je préférai du 8PR, je les ai donc pris à allpneus de marque SEHA avec les chambres à air.

Merci pour tous ces conseils.

Chevron
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 6
Date d'inscription : 09/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum