PROBLEME DEMARRAGE SUR TRACTEUR RENAULT 361

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PROBLEME DEMARRAGE SUR TRACTEUR RENAULT 361

Message  JP-44 le Mer 17 Mai 2017, 00:30

Bonjour,
J'ai des problèmes de démarrage sur mon tracteur RENAULT 361. Mon thermostart ne semble pas fonctionner, malgré une tension de 12,7 volts entre sa masse et sa cosse de branchement en test lors du mode préchauffage. Une fois démonté, je l'ai testé en mesure de résistance, résultat: 1,4 ohm. Est-ce un résultat normal? En fonctionnement je n'ai pas ressenti de chaleur. J'ai démonté la durite d'admission d'air pour tenté d'observer en phase de pré-chauffage mais sans résultat. Ce thermostart peut-il se réparer? Je suppose que dans le principe de démarrage du tracteur il est indispensable? MERCI pour votre aide!

JP-44

Messages : 1
Date d'inscription : 09/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PROBLEME DEMARRAGE SUR TRACTEUR RENAULT 361

Message  jb23 le Mer 17 Mai 2017, 10:13

Bonjour,

Et bienvenue sur le site de l'Amicale du Tracteur Renault (ATR).
Si la résistance de Thermostarter ne fonctionne pas il faut remplacer le Thermostarter.
Avec les températures de cette saison le moteur de votre tracteur doit démarrer sans aucun artifice. Le dispositif Thermostarter ne doit être utilisé que par des températures de 5° C et inférieures. Si l'utilisation de ce dispositif est requise pour des températures supérieures cela indique  un dysfonctionnement du moteur.
Ces moteurs MWM type D 325 sont réputés pour leur excellent démarrage en toutes saisons.
Quel est le nombre d'heures de fonctionnement de votre tracteur ?
Pour la mise en route du moteur respectez-vous bien les consignes:
- mettre la commande manuelle d'accélérateur à main à fond (et à ramener immédiatement au ralenti dès la mise en marche du moteur),
- la tirette de stop bien repoussée à fond et vous assurer que le levier de Stop sur la pompe d'injection est bien en appui sur la butée fixe de couvercle supérieur de pompe d'injection, dans le cas contraire régler le serre câble du levier sur la tirette pour assurer cette mise en appui ?
Si ces consignes sont bien appliquées et que le moteur rencontre des difficultés de démarrage il y a alors anomalies au niveau du moteur et ces anomalies devront être traitées.
1- circuit d'alimentation en GO:
Un problème d'alimentation en GO du moteur peut être la cause de ce mauvais démarrage, il faudra donc:
- vérifier la mise à l’air du bouchon de réservoir : si cette mise à l’air est obstruée par la poussière alors le réservoir se met en dépression et le moteur ne peut plus être alimenté en GO.
- débrancher la tuyauterie de départ au robinet à GO faire couler du GO en ouvrant le robinet pour s'assurer que le GO s'écoule bien, le trou de passage du robinet pourrait être partiellement ou totalement obturé par des débris dans le réservoir il faudrait alors déposer le robinet et nettoyer le réservoir avec du GO propre pour éviter le renouvellement de l'incident.
- déposer toutes les tuyauteries entre le réservoir et la pompe d'injection, sans oublier la tuyauterie de retour de la pompe d'injection vers le réservoir via les injecteurs, pour chasser, à l'air comprimé si possible, les dépôts qui auraient pu s'accumuler dans les tuyauteries et surtout au niveau des vis raccords et banjos de raccordement. S'assurer que les tuyauteries ne sont pas poreuses ou pincées. En profiter pour monter des joints neufs lors de la repose pour éviter les fuites ou prise d'air.
- Déposer l'élément filtrant du filtre à GO et le remplacer par un filtre neuf d'origine (Roto-Diesel 7111.500)). Profiter que les tuyauteries d'entrée et de départ soient déposées pour nettoyer tous les circuits de la tête de filtre en passant un fil de fer dans les trous et en utilisant de l'air comprimé pour chasser tous les débris qui auraient pu s'accumuler dans ces circuits (attention aux clapets dans la tête de filtre).
- Réamorcer le circuit d'alimentation en utilisant la pompe d'amorçage et purger le circuit d'alimentation.

2- contrôler le jeu aux culbuteurs, une absence de jeu ou un jeu trop faible provoque des fuites de compressions et donc des difficultés de démarrage et des pertes de rendement moteur avec en prime une destruction rapide des soupapes et sièges par effet coup de feu; le jeu est de 0,2 mm à froid entre culbuteur et queue de soupape.
3- vérification de l'état et du tarage des injecteurs par un atelier spécialisé équipé, le tarage des injecteurs sur ce type de moteur est de 180 bars.
Ces contrôles et opérations d'entretien réalisées nous recontacter.
Amicalement.
TO50

jb23
Membre de l'A.T.R
Membre de l'A.T.R

Messages : 16016
Date d'inscription : 12/02/2008
Localisation : 72

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atr-agri.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum